Wade in The Water



 

Wade In The Water 

créé au CENTQUATRE-Paris, avec le Théâtre national de Chaillot (75)

le 13 décembre 2016

 


La Cie 14:20, initiatrice du mouvement de la Magie nouvelle, crée une allégorie de la lutte, poétique et politique. Que traversons-nous lorsque s’annonce l’inéluctable ? Sur la musique vibrante d’Ibrahim Maalouf, les corps bravent la gravité, l’énigme et l’absolu. Immersion dans

un sublime chant d’espoir et d’émotion magique.

 

C’est le cheminement intérieur d’un homme. Nous traversons ses états, ses vertiges et nos illusions. Son voyage symbolique est celui de qui vit toute perte (de soi, de l’autre, du devenir ou de la liberté), que le naufrage soit intime ou sociétal. De la surface aux abysses, nous suivons cet homme auprès de ses proches jusqu’aux confins du connu, dans un voyage allégorique inspiré des travaux de la psychiatre Elizabeth Kübler-Ross, qui a défini les cinq stades du deuil,

intime ou partagé : colère, déni, dépression, marchandage, acceptation.

 

Comment réagit-on face au drame annoncé ? Quand la mort place l’individu sur le chemin du deuil de soi, quand les drames collectifs (politiques, économiques, écologiques…) infusent la réalité, la submergent. Wade in the Water est à l’origine un chant d’esclave mythique d’Amérique du Nord, un appel à la fraternité et à la libération, une expression de la lutte.

Perçu comme clameur à accepter son sort, ce chant est un hymne à la rébellion : le message codé qu’il contient incite les esclaves à fuir en remontant les cours d’eau.

 

La Cie 14:20 déséquilibre les sens.

 

Remarqué dans leurs précédents spectacles, Aragorn Boulanger compose ici, pour les trois interprètes, une chorégraphie surréelle et déchirée entre l’énigmatique grâce de l’abandon et la nécessité de la résistance. Il n’y avait qu’Ibrahim Maalouf pour puiser la puissance mélodique du negro-spiritual à ses sources ; porté par le désir de créer avec la Cie 14:20, depuis leur rencontre et une collaboration scénique autour de l’album Illusions (2013).

 

Clément Debailleul et Raphaël Navarro oeuvrent à faire émerger un sentiment magique, archaïque. Cet étrange état qui bouleverse la finitude lorsque le merveilleux survient.

Mélanie Jouen

Brochure 2016/2017 du Théâtre national de la Danse Chaillot




Production : Cie 14:20

Co-productions : Chaillot - Théâtre national de la Danse / CENTQUATRE-PARIS / Opéra de Rouen Normandie / Scène Nationale du Sud-Aquitain / Centre des arts d’Enghien-les-Bains, Scène conventionnée “écritures numériques” / Bonlieu, Scène nationale Annecy / 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg – Cirque-Théâtre d’Elbeuf

Accueil en résidence : CIRCa Pôle National des Arts du Cirque – Auch / CENTQUATRE-PARIS / Centre des arts d’Enghien-les-Bains, Scène conventionnée “écritures numériques” / L’Idéal Théâtre – Tourcoing / Théâtre du Nord / Centre National des Arts du Cirque

Partenaires : ADB Lightings, Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre, Centre National des Arts du Cirque.

Décor : fabriqué par les ateliers de l’Opéra de Rouen

 

Wade In The Water - Avec le soutien du Ministère de la Culture- DGCA, de la DRAC Normandie, de la Région Normandie, du Conseil général de Seine-Maritime, de la Ville de Rouen

Avec le soutien du DICRéAM 

 

 

Coréalisation Chaillot - Théâtre national de la Danse / CENTQUATRE-PARIS

 

La Cie 14:20 est soutenue par la Ville de Rouen et la Région Normandie.

 

Clément Debailleul et Raphaël Navarro sont artistes associés au CENTQUATRE-PARIS en 2016 et au Théâtre du Rond-Point à partir de 2017.


Avec le soutien de la SACD - Processus Cirque 

Avec le soutien de la Spedidam

 

La Spedidam est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.

Conception et mise en scène : Clément Debailleul, Raphaël Navarro 

Dramaturgie : Valentine Losseau 

Chorégraphie : Aragorn Boulanger 

Lumière : Elsa Revol 

Scénographie : Céline Diez

Costumier concepteur : Elsa Battaglia 

Accessoires électroniques : Antoine Meissonnier

Accessoires magiques : Manon Dublanc

Ecriture : Aragorn Boulanger, Clément Debailleul, Valentine Losseau, Raphaël Navarro, Elsa Revol

Avec : Marco Bataille-Testu, Aragorn Boulanger, Ingrid Estarque

Musique originale : Ibrahim Maalouf